VERS UN CHANGEMENT DU FORMAT DE LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA BAL (PRÉSIDENT)

La Basket African League, compétition lancée par la NBA en Afrique, en collaboration avec la Fédération internationale de basket (FIBA), va changer le format initial de compétitions que ses initiateurs prévoyaient de mettre en place, a déclaré son président, le Sénégalais Amadou Gallo Fall.
“Je peux vous dire que cette première saison se jouera dans un format différent de ce que nous avions prévu afin de tenir compte des réalités et contraintes liées à la pandémie” de COVID-19, a fait savoir le président de la BAL dans un entretien publié dans l’édition de vendredi du quotidien sportif Record.
Lors de son lancement, la BAL avait décidé d’organiser un tournoi de trois mois dans sept villes africaines, Dakar, Monastir (Tunisie), Luanda (Angola), Salé (Maroc), Le Caire (Egypte), Lagos (Nigeria) et Kigali (Rwanda), rappelle le quotidien sportif.
Il indique que les 12 équipes devant prendre part à la compétition étaient divisées en deux conférences.
Amadou Gallo Fall s’est montré peu disert sur le nouveau format, s’évertuant à dire que la BAL va explorer “toutes les formules possibles de compétition qui respectent l’intégrité du jeu et de fournir une belle expérience sportive et culturelle”.
Amadou Gallo Fall n’a pas été plus précis sur l’agenda de la première édition de la BAL, informant que l’objectif est de tenir la compétition dans le premier semestre de 2021.
“Nous explorons les différents scénarii possibles afin d’arrêter une date qui convienne à tous notamment aux principales parties prenantes : notre partenaire la FIBA, les équipes qui doivent faire le spectacle et le pays hôte”, a indiqué M. Fall.
aps
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Next Post

Contagion, poissons...:Les précisions de Diouf Sarr sur la maladie mystérieuse!

ven Nov 20 , 2020