VERS L’OUVERTURE D’UNE INFORMATION JUDICIAIRE POUR BIRAM SOULEYE DIOP ET COMPAGNIE

L’administrateur du parti Pastef / les Patriotes, Birame Soulèye Diop, son épouse, Patricia Ngandoul, son camarade de parti, Abass Fall, coordonnateur de Pastef à Dakar, ainsi que les autres personnes arrêtées dans l’affaire des menaces de mort envers les autorités vont encore prendre leur mal en patience.

Ces derniers, déférés devant le parquet de Dakar, ce lundi, n’ont pas été entendus par le maître des poursuites. Ils ont encore bénéficié d’un retour de parquet. Autrement dit, ils seront édifiés sur leur sort ce mardi, 23 février 2021. Selon nos informations, on se dirige, pour ce dossier, vers l’ouverture d’une information judiciaire. Ils devaient être présentés à un juge d’instruction.

En effet, Birame Soulèye Diop a été placé en garde à vue le vendredi dernier. Là où son épouse Patricia Mariame Ngandoul est en arrestation depuis lundi dernier alors qu’elle se rendait à son lieu de travail. C’est par la suite que Abass Fall le coordonnateur de Pastef de Dakar et Fatoumata Traoré, Dahirou Thiam, Ingénieur en télécommunication et Bawar Dia, agent la Sonatel-Médina ont été arrêtés.

Ils sont accusés de menaces de mort et appel à l’insurrection. Ils sont soupçonnés d’être liés à une puce téléphonique à partir de laquelle des autorités dont le ministre d’Etat, directeur de cabinet du président, Mahmoud Saleh, ont reçu des menaces de mort.

source: emedia

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Next Post

UNE NOUVELLE LOI SUR LE PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ

lun Fév 22 , 2021
L’Assemblée nationale a voté, lundi, le projet de loi relatif aux contrats de Partenariat Public-Privé, a appris l’APS. Le texte était défendu par le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott. Dans le rapport de la Commission des Affaires économiques, élargie à la Commission des Lois, […]