Renforcement de la protection des données personnelles en Afrique : Une urgente nécessité

L’Afrique, c’est 473 millions d’utilisateurs d’Internet, pour 216 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux, selon le Digital Report 2019 de We Are Social et Hootsuite. Le continent constitue, ainsi, un grand réservoir d’utilisateurs de services numériques pour une population de 1,­3 milliard.

Une population, à majorité analphabète, sans culture numérique, qui génère au quotidien des milliards de données personnelles. L’Afrique est, ainsi, devenue la cible des géants du numérique, dont les modèles économiques reposent essentiellement sur les données personnelles, matières premières de la nouvelle économie numérique. Un marché avec un potentiel énorme de croissance, encore peu régulé pour ne pas dire une zone de non droits.,lit-on à travers leur communiqué

Les grands acteurs de l’internet et du cloud, Microsoft, Facebook, Google, Apple, Amazon, IBM, tout comme les grands opérateurs télécoms, d’Orange à MTN en passant par Vodafone, se positionnent comme des incubateurs de start-up. Les chinois Baidu, Alibaba, Tencent, Huawei et Xiaomi, plus discrets s’installent, eux aussi, dans le continent.

Tout un écosystème basé sur la collecte et le traitement des données personnelles se développe et l’Afrique devient, ainsi, un laboratoire pour des technologies produites ailleurs, sans que le continent ait une réelle visibilité sur ces possibles conséquences sur son avenir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Next Post

Mercato : Accord trouvé entre Dijon et Moussa Konaté

ven Oct 16 , 2020
Alors que Dijon et Amiens s’étaient entendus jeudi autour d’un transfert évalué à 3 millions d’euros, le DFCO et Moussa Konaté se sont à leur tour mis d’accord ce vendredi matin, informe L’Equipe visité par Senego. Moussa Konaté devrait rejoindre Dijon. Le club bourguignon avait trouvé un accord avec Amiens […]