Karim Wade exige la libération de Sonko

« Depuis le lieu de mon exil forcé qui m’est imposé arbitrairement par Macky Sall, j’exprime ma consternation et mon indignation face à la situation tragique dans laquelle notre pays est plongé par la folie meurtrière d’un régime aux abois. C’est l’ensemble du territoire qui est aujourd’hui secoué par cette tempête que souffle le pouvoir ». Tel est le contenu d’un communiqué signé par  Karim Wade.

Le fils de l’ex-président de la République condamne avec force cette escalade de la violence d’État, que rien, vraiment rien, ne saurait justifier et qui va bien au-delà du cas d’Ousmane Sonko, qu’il salue et à qu’il témoigne toute sa solidarité. Ainsi, il exige la libération immédiate de tous les détenus politiques.

« Je m’incline devant la mémoire de nos frères victimes d’un régime devenu illégitime et je dis toute ma compassion aux familles qui sont dans la douleur. J’éprouve également de la peine pour tous les blessés souvent graves aussi bien du côté des manifestants que de celui des forces de l’ordre. Ces dernières doivent redoubler de vigilance et bien qu’elles soient en service commandé, faire preuve de retenue quelles que soient les circonstances dans lesquelles elles interviennent » lit-on à travers le communiqué. A l’en croire, il connait vos difficultés, vos frustrations et vos angoisses. « Vos protestations actuelles sont significatives des problèmes des Sénégalais et des Sénégalaises qui, pour leur survie, doivent faire face à une politique peu inspirée, incohérente, sans vision pour l’avenir du pays » fait-il constater. Depuis l’élection présidentielle truquée de 2019,Karim Wade que  » Macky Sall n’a qu’une seule idée, une idée fixe : se maintenir au pouvoir par tous les moyens ».

M.Gaye

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Next Post

"Abdou Diouf n'a jamais voulu jamais me détruire "selon Abdoulaye Wade

dim Mar 7 , 2021
Dans l’affaire Sonko le parti démocratique sénégalais  s’est déjà prononcé et pris la défense de Sonko en proclamant  sa solidarité agissante et en s’opposant à la levée de son immunité  parlementaire. « Sonko a été appelé par le Doyen des juges d’instructions dont il peut sortir du cabinet avec un non-lieu, […]