Didier Raoult: «C’est quelque chose que je ne prédisais pas»

Le professeur Didier Raoult, qui par le passé s’est exprimé à plusieurs reprises sur une deuxième vague de coronavirus en en minimisant souvent les risques, a déclaré ce mardi 27 octobre sur LCI qu’il n’avait pas prévu la situation actuelle. Il a tout de même insisté sur le fait qu’il ne prédisait jamais rien.

Alors que ces dernières semaines la France a connu une hausse importante du nombre de cas de Covid-19, avec un triste record dimanche dernier où les médecin

s ont enregistré 52.010 nouvelles contaminations, le professeur Didier Raoult a essayé d’expliquer sur LCI pourquoi la situation épidémique actuelle ne correspondait pas à ses pronostics.

Il a insisté sur le fait que son évaluation de l’épidémie n’était pas erronée et qu’elle prenait toujours en compte la situation au moment donné.

«Pourquoi croyez-vous qu’on m’écoute ? C’est parce que je dis toujours ce qui se passe au moment où ça se passe. Je ne fais pas de prédiction. Je prends les gens qui prédisent pour des sorciers. […] Quand les gens me demandent ce qui se passe, je commence toujours par dire je ne sais pas», a-t-il indiqué.

Quant à ce qui se passait actuellement dans le pays, l’infectiologue a expliqué qu’il s’agissait d’un nouveau modèle de déroulement d’une infection respiratoire.

«Ce que je n’avais jamais vu et que donc je ne prédisais pas, c’est qu’une population qui avait vu passer une épidémie puisse faire, dans les trois mois qui suivent, une autre épidémie. C’est quelque chose que je ne prédisais pas, qui n’a jamais été vu dans les infections virales respiratoires qui est quelque chose de nouveau et qui est expliqué par le fait qu’il y a des variants qui sont résistants à l’immunité acquise pour le premier variant », a-t-il ajouté.

sputniknews

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Next Post

Emigration clandestine : Les conseils de Serigne Moustapha Sy Al Amine

mer Oct 28 , 2020